Travail et emploi

Selon Leonard de Vinci, « Le moteur de toute connaissance est l’amour ». Dans le Togo de demain, nous redonnerons le sens de l’amour au travail. Si nous aimons ce que nous faisons, nous bâtirons un pays émergent, performant et répondant aux exigences de la globalisation.

Le projet que nous portons vise à donner à nos concitoyens « La poule aux pot », de façon à permettre à « chaque Togolais d’avoir trois repas par jour ». C’est la seule façon de pouvoir vivre décemment du fruit du travail. L’émancipation par le travail est le fondement de ce projet, elle conduit l’individu à l’épanouissement, ressoude la famille, installe la paix, limite la délinquance, réduit le fossé entre les différentes classes sociales. Les enjeux sont multiples, car nous devons redynamiser tous les secteurs générateurs d’emploi, qu’ils soient privés ou étatiques. Aucun passe-droit ne sera concédé à certaines ethnies au détriment des autres. Egalité des chances pour tous et égalité d’intégration pour tous les services étatiques.

Le travail est l’apanage de tous. Il ne sera plus question que des jeunes gens sortis de l’école se retrouvent sur le carreau, sans domicile fixe ou dormant dans les stations essence ; il n’est pas normal que de telles injustices se produisent dans nos sociétés d’aujourd’hui. Nous allons donc proposer un contrat social avec les conducteurs de moto-taxi afin d’améliorer leurs conditions de travail pour, en fin de compte, ne plus compter aucun Zémidjan dans la capitale à l’horizon 2021.

Le chômage n’est pas une fatalité. Nous lutterons férocement contre le chômage en proposant des accompagnements professionnels. La formation combat le manque de travail et doit aller de pair avec les compétences pour garantir l’accès à un emploi décent.

Diagnostic

PROCHAINEMENT

Propositions

PROCHAINEMENT




Je m'abonne à la newsletter